MYSTÈRE OCTOBRE 2004


Il s'agissait d'un grèbe à cou noir



Cette fois-ci, aucun prix n'a pu être décerné : aucune des réponses reçues n'étaient justes !

Ne vous vexez pas (je parle aux courageux qui ont essayé), il faut avouer que ce n'était pas très facile ce (double) mois-ci

D'autant plus que la photo était d'assez mauvaise qualité, mais c'est un peu fait exprès, hé hé hé. Mais en l'éclaircissant un peu, on voyait mieux l'identité de l'oiseau :

Il s'agissait donc d'un grèbe à cou noir, et en plumage d'hiver, surtout reconnaissable par son bec court et par ses joues claires. Il aurait pû être confondu avec le grèbe esclavon, qui est un peu plus allongé et n'a pas une "houppe" aussi marquée sur la tête.

Les réponses reçues étaient : grèbe huppé (adulte ou jeune) et grèbe castagneux.

Ce premier est beaucoup plus clair, a un bec plus long, et en été il a deux colerettes orangées sur les côtés. Et un détail important : un trait noir part de son œil et va jusqu'au bec, ce qui n'est pas le cas sur cette photo.

Quand au grèbe castagneux, il est beaucoup plus rondelet et duveteux.

Ce sont les seules réponses que j'ai obtenues, mais en tout cas tout le monde a au moins reconnu qu'il s'agissait d'un grèbe, c'est déjà ça.

J'essaierai de faire un mystère plus facile la prochaine fois, promis...


Retourner au mystère du mois